Accueil Actualité Togo/CCEABT: un projet pour l’accès universel à l’eau potable lancé ce vendredi à...

Togo/CCEABT: un projet pour l’accès universel à l’eau potable lancé ce vendredi à Lomé

151
0

Le projet de renforcement du Conseil de Concertation pour l’Eau et l’Assainissement de Base au Togo(CCEABT) pour l’accès universel à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement des populations a été lancé ce vendredi  à Lomé.

Le  projet porté par trois (3) associations notamment la Croix rouge, le CDD sise à Dapaong et l’ONG Alafia Co-financé par le Pro-CEMA et abrité par la Croix rouge togolaise  vient renforcer le CCEABT composé des organisations de la société civile œuvrant dans le secteur de l’eau, l’hygiène et l’assainissement qui existe depuis 2013.

LIRE AUSSI: Accès à l’eau potable: Les branchements promotionnels de la Tde se poursuivent jusqu’au 21 février 2020

“Le projet  vient appuyer les actions du Conseil de concertation dont la mission est d’une part , d’oeuvrer pour la fin de la défécation à l’air  libre, l’utilisation d’installation sanitaire améliorée et d’autre part se mettre en synergie pour répondre au mieux aux questions d’accès à l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement au Togo. Le but de ce projet est donc de faire un plaidoyer pour l’atteinte des ODD six (06) portant sur l’accès universel de l’eau, l’hygiène et à l’assainissement à tous” a indiqué Achille lokossou, chef unité suivi et évaluation, chargé de projet.

Au cours du projet, le Conseil aura à travailler avec tous les acteurs de la société civile.

 Il s’agira de faire un plaidoyer auprès des acteurs publics du gouvernement et aussi des ONG pour aider la population à avoir accès à l’eau, à  l’hygiène et à  l’assainissement à tous les endroits du Togo que ce soit dans les maisons ou sur les lieux publics.  Tous les acteurs seront également formés à pouvoir porter cette démarche auprès des communautés.

Pour rappel le lancement a été couplé de la célébration de l’apothéose de la journée mondiale des toilettes 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here