Projet R4C-TOGO : Des cadres d’administration outillés sur les enjeux de l’adaptation aux écosystèmes

Renforcer la résilience des communautés côtières du Togo face au changement climatique doit forcément passer par une implication de différents acteurs dans l’intérêt des communautés.

Fort de cela, il est organisé par le ministère de l’environnement et des ressources forestières dans le cadre du projet « renforcement de la résilience au changement climatique des communautés côtières » ce mardi à Lomé, une séance de formation des cadres de l’administration sur l’approche intégrée axée sur l’adaptation et les moyens de subsistance des populations basée sur les écosystèmes (Eba).

La formation qui se fera en deux sessions permettra aux participants d’améliorer leurs connaissances sur les changements climatiques.

Il sera également question au cours de ses formations de renforcer leurs capacités sur les cadres des risques et des impacts du changement climatique et sur l’intégration du changement climatique dans les politiques et plans sectoriels.

Le Ministère de l’environnement lance le projet de résilience climatique des communautés côtières du Togo  

Pour le Lieutenant-colonel Bakén’na D. BAKABIMA, coordonnateur du projet R4C-Togo il est important d’améliorer les capacités d’adaptation des ecosystèmes et de leurs services associés et renforcer la resilience des communautés qui dépendent de la productivité de ses ecosystèmes.

« Dans un contexte d’engagements politiques et de financements croissant pour faire face au défi du changement climatique, ces sessions de formations permettront aux cadres de l’administration au niveau central et aux membres des organisations de la société civile. », a-t-il affirmé.

Aussi a t-il ajouté « Pour assurer le relai au niveau local, il est prévu la même formation  dans les huit préfectures de la région maritime pour mettre l’accent sur le développement humain axé sur les mesures de gestion durable des écosystèmes et les moyens de subsistance des communautés locales comme une arme naturelle de lutte contre les impacts du changement climatique.»

Le projet R4C est structuré autour de trois axes majeurs. Il s’agit de : Intégration de l’adaptation au changement climatique dans les politiques et programmes, gestion intégrée et restauration des écosystèmes du littoral togolais pour améliorer les moyens de subsistance des communautés ; amélioration des systèmes de production grâce à de meilleures technologies d’adaptation et à des pratiques innovantes dans les écosystèmes vulnérables.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents