Accueil Actualité Lutte contre la corruption : 25% des crédits du marché public sont absorbés...

Lutte contre la corruption : 25% des crédits du marché public sont absorbés par le fléau

350
0

l’ARMP l’Autorité de Régulation des Marchés Publics a procédé la semaine dernière à Lomé a une remise d’attestations au personnel technique et aux membres de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCLIA)

La cérémonie de remise s’inscrit dans le cadre des sessions de renforcement de capacités opérationnelles de la personnelle technique de l’institution de la corruption qui ont été outillés sur les procédures de régulation des marchés publics.
Ainsi les membres et personnel technique de la HAPLUCIA ont été édifiés à travers trois thèmes fondamentaux à savoir « la procédure de passation, d’exécution et de contrôle des marchés publics »

Les outils et techniques de planification des marchés publics de travaux et aux marchés publics de fournitures
« Notre institution entant qu’autorité contractante doit fonctionner en s’équipant suffisamment afin de procéder à la conclusion des marchés publics » a confié le Président de HAPLUCIA, Essohana Wiyao.

Et d’ajouter «  Par rapport à la double mission assignée à notre institution, prévention et lutte contre la corruption, nous devons être en mesure de maitriser les contours de la passation des marchés publics et comme vous le savez, le domaine le plus exposé est le marché public. Sur le Plan international, il est noté que 25% des crédits du marché public sont absorbés par le fléau de la corruption, nous devons être en mesure d’étudier les affaires relatives aux marchés publics »

René KAPOU s’est félicité de l’initiative et de la démarche de la HAPLUCIA car la sensibilisation et la formation sur les procédures de régulation des marchés publics sont au cœur de ses activités.

Kofi M .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here