Accueil Actualité L’AFD apporte son soutien aux pays ouest africains dont le Togo

L’AFD apporte son soutien aux pays ouest africains dont le Togo

290
0

05 milliards de Francs CFA constitue la somme qui revient aux 05 pays membres de la communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) y compris le Togo qui ont été sélectionnés pour la réalisation du Projet d’appui à la Transition agro-écologique en Afrique de l’Ouest (PATAE) par l’Agence de Coopération Française.

La mise sur pied de ce projet a été présentée la semaine dernière à Abuja au Nigéria. Il s’agira à l’agence française d’apporter son soutien aux pays ouest africains pour permettre à ces derniers de pouvoir échapper aux problèmes du changement climatique qui interagit négativement sur l’agriculture.

Le projet d’appui selon les experts de l’agence va s’étendre sur une période de quatre ans c’est-à-dire de 2018 à 2021. Pour son opérationnalisation, le dit projet prendra en compte plusieurs axes de promotion de l’agriculture qui intègre dans les pratiques, les normes de protection de l’écosystème.

Il va servir d’instrument d’accompagnement à la transition agro-écologique en Afrique de l’Ouest. Les terres arables pourront donc être financés à travers des les projets de terrain.

Le projet touche également à l’agroécoloie permettant aux acteurs de ce secteur de faire des échanges à propos de leurs expériences par le biais de leurs activités de chaque jour.
En outre, on assistera à une contribution à l’amélioration des politiques publiques à travers la filière agricole, selon les responsables de la CEDEAO, chargés de la réalisation du dit projet.

Le Commissaire de l’Agriculture de l’Environnement et des Ressources en Eau de la Commission de la CEDEAO, Sékou Sankaré a estimé que le projet de transition agro écologique étant assez novateur va permettre un développement de nouveaux modèles de pratique de l’agriculture dans les divers pays sélectionnés.
Et d’ajouter «  stimuler les processus écologiques dans le domaine de la production agricole et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest, notamment dans les zones affectées par la dégradation des terres agricoles, les problèmes de la pluviométrie et la dégradation des ressources naturelles »

Le dit projet s’opérationnalise dans 05 pays membres de la CEDEAO à savoir la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, le Sénégal et le Togo. Il devra s’étendre à l’ensemble des autres pays membres de la communauté Ouest africaine.

Kofi M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here