Accueil Actualité Demande d’électricité au Togo : le gouvernement recrute

Demande d’électricité au Togo : le gouvernement recrute

1008
0

À travers le ministère en charge de l’énergie , en coordination avec la CEET , l’Etat recrutera avant le 31 mars 2019 des services de consultations pour la préparation d’un Plan directeur Production Transport-Distribution couvrant une période de vingt ans pour l’approvisionnement nationales et régionales et de scénarii d’évolution et de la demande d’électricité au Togo.

Un Plan révisable tous les cinq ans.  L’État appuiera la préparation et la mobilisation des financements pour les projets identifiés dans le Plan directeur pour contribuer aux efforts d’optimisation du cout d’approvisionnement en électricité de la CEET.

Il s’engage en outre, à travers le contrat visé « à assainir le fichier de ses points de livraison avant le 31 décembre 2019 avec l’implication effective de la CEET »

Et « à établir et apurer au plus tard le 30 juin de chaque année un état des dettes croisées entre l’État et la CEET concernant l’année précédente »

Il faut noter que selon une annonce le gouvernement togolais envisage à moyen terme la réalisation de barrages de Tététou (50MW) , à Landa-Pozanda (4 MW) et à Baghan (06MW) , dans la région de la kara et à Danyi-Konda (10MW), dans la région des Plateaux.

À long terme, 22 sites ont été identifiés sur le Mono et l’Oti en plus des aménagements hydroélectriques de Kpimé et de Nangbéto, dans la préfecture de l’Ogou avec une puissance de 62MW.

Au-delà de l’accès de la population à l’électricité et la qualité de service, un contrat de performance révisé avec l’état, pour la période du 01er juillet 2018 au 31 décembre 2020, met précisément l’accent sur la gestion interne et de rentabilité financière , d’indicateurs de performance associés à ces objectifs et des avantages et pénalités découlant de l’atteinte ou non de ces objectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here