« Dans sa stratégie du PND, le gouvernement veut améliorer la production du coton » Agadazi

Vingt (20) nouveaux camions et deux (02) tracteurs d’une valeur de deux millions trois cent millions de francs  CFA de la Société « Legras » ont été offerts à la Nouvelle Société Cotonnière (NSCT) à Atakpamé.

La réception de cet important matériel roulant s’est faite en présence du ministère de l’Agriculture , de l’Elevage et de la Pêche Ouro Koura Agadazi et du personnel administratif et technique de la société , des directeurs centraux, des autorités locales, notamment administratives traditionnelles , militaires au-devant desquelles le préfet de l’Ogou Akakpo Edoh et du maire d’Atakpamé Adjonou Kassegné.

L’acquisition de ces camions se situe dans le cadre de la poursuite du renouvellement progressif par automobile de cette société en matière de collecte, l’évacuation rapide du coton graine et le transport des produits finis.

Au cours de la dite cérémonie , le ministre en charge de l’agriculture a indiqué  « le gouvernement dans sa stratégie du Plan National de Développement (PND) veut améliorer non seulement la productivité, mais aussi la production du coton. »

Et d’ajouter « je vous invite à entretenir ce matériel roulant pour la prospérité et le travail rapide »

Par ailleurs, l’une des faiblesses majeures qui mine la filière cotonnière reste le déplacement.

D’où le remerciement du colonel Ouro Koura Agadazi aux cadres et au personnel de cette société pour leur vision  en dotant leur usine de nouveaux véhicules neufs.

Pour le directeur de la Société, les véhicules réceptionnées constitue un élément fondamental de la chaine de valeur.

En renforçant ce parc  la société a une grande maîtrise du transport et par là l’assurance de l’égrenage dans les conditions optimales.

« Outre l’évacuation et l’égrenage, l’acquis de ces 20 nouveaux camions permettra d’augmenter les moyens propres permettant ainsi d’optimiser l’utilisation de ces moyens roulants et de mettre la société à l’abri de l’incertitude des marchés privés de transports , l’objectif étant d’atteindre au moins 60% des besoins en transport ce taux étant aujourd’hui que de 40%  » a-t-il confié.

Il a poursuivi tout en précisant que la saison passée, c’est-à-dire de 2017 à 2018 , plus d’un milliard de Franc  Cfa est allé aux privés pour le transport des produits et que sa société atteindra 200 000 tonnes de productions coton graine (117 000 tonnes saison 2017-2018)

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents